constable

constable

constable [ kɔ̃stabl ] n. m.
• 1765; mot angl., de l'a. fr. conestable connétable
Dans les pays anglo-saxons, Officier de police; sergent de ville.

constable nom masculin (anglais constable, de l'ancien français conestable, connétable) En Grande-Bretagne, officier de police. (Apparu en 1264, il est aujourd'hui un agent de police locale.)

Constable
(John) (1776 - 1837) peintre anglais, paysagiste romantique.

⇒CONSTABLE, subst. masc.
A.— HIST. Titre donné aux officiers de paix, puis à leurs agents, en Grande-Bretagne et aux États-Unis. Le chef-constable du comté; le constable d'une paroisse. Vous êtes constable de la Tour [de Londres] (HUGO, Marie Tudor, 1833, 2e journée, 7, p. 123) :
Une bande d'étourdis contre lesquels aurait dû suffire le bâton du constable, renversa en 1848 une dynastie sur laquelle la partie sensée de la nation avait fait reposer toute la foi politique ...
E. RENAN, La Réforme intellectuelle et morale, 1871, p. 255.
Rem. Le terme correspond, soit au fr. gardien de la paix, agent, sergent de ville, soit à commissaire de police.
Constable spécial, temporaire. Citoyen requis et assermenté dans les mêmes fonctions par les constables et shérifs de comté, en période de troubles.
Rem. Correspond au fr. milicien.
B.— ART MILIT., vx. Dans la marine impériale allemande, maître-canonnier; dans l'armée impériale autrichienne, artilleur.
Rem. 1. Sens attestés ds BESCH. 1845, Lar. 19e, LITTRÉ, GUÉRIN 1892. 2. Les dict. gén. enregistrent constabulaire, adj. et subst. masc., vx. a) Adj. Du constable. La force constabulaire (attesté ds LITTRÉ, GUÉRIN 1892, Nouv. Lar. ill., Lar. 20e, QUILLET 1965). b) Subst. masc. Gouverneur d'un château (attesté ds Ac. Compl. 1842, BESCH. 1845, Lar. 19e-20e).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1672 High constable (CHAMBERLAYNE, Estat présent de l'Angleterre, t. 2, p. 109); 1776 les Constables (espece d'exempts) (Courrier de l'Europe, 19 nov., I, p. 52 ds PROSCHWITZ Beaumarchais, p. 230). Angl. constable, désignant un officier engagé pour remplir des fonctions de police dans une paroisse ou une municipalité (parish ou petty constable) ou un personnage officiel chargé du maintien de la paix publique dans tout un district (high constable), ce terme (attesté dep. ca 1300 ds MED) étant une spécialisation d'emploi de l'a. angl. conestable, connestable (d'où constable) empr. à l'a. fr. (v. connétable) et attesté dep. le XIIIe s. (NED). Bbg. BARB. Loan-Words 1921, pp. 139-140. — BONN. 1920, p. 36. — GOHIN 1903, p. 328.

constable [kɔ̃stabl] n. m.
ÉTYM. 1765, in Höfler; mot angl., de l'anc. franç. conestable. → Connétable.
Dans les pays anglo-saxons (Grande-Bretagne, États-Unis), Officier de police; sergent de ville.
0 Avec quels soins paternels ces bons constables nous guidaient ! avec quel ensemble ils nous dirigeaient à travers d'impures ruelles, des cours sombres, des passages qu'on aurait dits sans issue ! On devinait que notre vie leur était confiée.
Marie-Anne de Bovet, Trois mois en Irlande, in le Tour du monde, 1890, t. I, p. 74.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Игры ⚽ Поможем написать курсовую

Regardez d'autres dictionnaires:

  • CONSTABLE (J.) — Peintre des vallées fraîches et fertiles du Suffolk, des ciels chargés de la Manche et de quelques monuments vénérables comme la cathédrale de Salisbury, Constable donne à voir une Angleterre paisible et apparemment somnolente. Profondément… …   Encyclopédie Universelle

  • Constable — Con sta*ble (k[o^]n st[.a]*b l or k[u^]n st[.a]*b l), n. [OE. conestable, constable, a constable (in sense 1), OF. conestable, F. conn[ e]table, LL. conestabulus, constabularius, comes stabuli, orig., count of the stable, master of the horse,… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • constable — con·sta·ble / kän stə bəl, kən / n [Old French conestable military commander, chief of the royal household, from Late Latin comes stabuli, literally, officer of the stable]: a public officer usu. of a town or township responsible for keeping the… …   Law dictionary

  • Constable — steht für: Konstabler, einen Titel Constable ist der Familienname folgender Personen: Emma Constable (* 1975), englische Badmintonspielerin John Constable (1776–1837), englischer Maler Mark Constable (* 1976), englischer Badmintonspieler Henry… …   Deutsch Wikipedia

  • constable — (del lat. «constabĭlis»; ant.) adj. Constante. * * * constable. (Del lat. constabĭlis). adj. ant. Que tiene constancia1 …   Enciclopedia Universal

  • constable — c.1200, chief household officer, justice of the peace, from O.Fr. conestable (12c., Mod.Fr. connétable), steward, governor, principal officer of the Frankish king s household, from L.L. comes stabuli, lit. count of the stable (established by… …   Etymology dictionary

  • Constable — (spr. Konstäbl), Buchhändler in Edinburg, einer der größten in Großbritannien, Verleger W. Scotts u. vieler anderer ausgezeichneter Schriftsteller, zog durch seinen Fall 1826 (2,800,000 Thlr. Masse) den W. Scotts nach sich; st. einige Jahre… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Constable [1] — Constable (engl., spr. kónnstēbl, ursprünglich verwandt mit dem franz. connétable), Name öffentlicher Sicherheitsbeamten in England. Der Lord High C., einer der obersten Kron und Reichsbeamten des alten England, war dem Connetable von Frankreich… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Constable [2] — Constable (spr. kónnstĕbl), John, engl. Maler, geb. 11. Juni 1776 zu East Bergholt in Suffolk, gest. 30. Mai 1837 in London, trat 1800 als Schüler in die Londoner Akademie ein, wo er besonders den Unterricht von Reinagle genoß. Seit 1820 lebte er …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Constable — (engl., spr. kónnstäbbl), Polizist, ursprünglich eine vom franz. Konnetabel (s.d.) entlehnte Benennung hoher Beamten in England. Der Lord High C. hatte den Vorsitz bei Angelegenheiten der Ritterschaft; seine Würde erlosch 1521 unter Heinrich VIII …   Kleines Konversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”